Le minimalisme : vivre mieux avec moins !

minimalisme-mon-coach-zero-dechet

Le minimalisme fait partie intégrante d’un mode de vie Zéro Déchet. Consommer moins mais mieux, n’avoir que le nécessaire pour vivre en enlevant tout le superflu, ne prendre à la planète que les ressources dont nous avons vraiment besoin et arrêter de sur-consommer sans raison… A première vue, on pourrait croire que c’est beaucoup de privation et d’efforts pour pas grand-chose. Allons voir ça de plus près ! 

Plus on a d'objets : moins on est heureux

Rien de tel qu’une phrase choc pour démarrer cet article. Et je ne m’arrêterai pas là, je vais vous en faire la démonstration ! Notre mode de vie occidental nous pousse à toujours consommer, plus que de raison. Il n’y a qu’à voir le nombre de publicités auxquelles nous sommes confrontées chaque jour dans la rue, les magasins, sur internet, sur nos téléphones ou encore à la télévision. En inondant nos vies de cette manière, les industriels arrivent à nous forcer la main à acheter encore et toujours plus. Je ne m’étalerai même pas sur les techniques plus que douteuses utilisées, comme les micros de nos téléphones qui analysent nos conversations pour ressortir la pub adéquate à notre prochaine connexion sur Instagram (ça vous est déjà arrivé ? Et oui, ce n’est pas une coïncidence !).

Obnubilés par cette envie d’avoir le dernier gadget qui est sorti, ou de rester à la mode en continuant d’acheter tel ou tel vêtement, on en oublie l’essentiel : être heureux

   Plus d’objets = plus de soucis = moins de bonheur

La démonstration est assez simple ! Toutes ces choses superflues vont prendre du temps à être rangées, nettoyées, dépoussiérées. C’est également des choses pour lesquelles on va se faire du souci : si je pars en vacances, est-ce qu’on va me le voler ? Pour les objets de valeurs, c’est potentiellement des choses qu’il va falloir assurer, ce qui engendre des démarches administratives, au-delà du coût que cela représente.

Rares sont les personnes qui aiment se faire du souci pour des objets ou pire, investir du temps dans leurs journées pour ranger ou faire le ménage. On arrive donc bien à la conclusion que limiter la possession de biens chez soi nous rend plus heureux ! Au début de cette démarche, je dois bien avouer que je n’y croyais pas trop. Mais lorsque l’on s’y met, c’est assez criant de voir qu’on se sent mieux.

Aérer son intérieur

Faire le tri dans tous les jouets des enfants, dans notre armoire de vêtements, dans notre cuisine ou dans notre salle de bain permet donc de gagner un temps fou lorsque l’on est amené à faire du rangement. Mais faire le tri des objets plus gros procure également une sensation agréable !

Pour imager ça, je vais vous partager mon expérience avec un exemple précis. Lorsque nous sommes rentrés dans cette démarche Zéro Déchet, c’est en bonne partie pour le côté santé. Connaissant les méfaits du micro-ondes dans une maison, nous avons donc décidés de nous en séparer. Au moment de mon retour dans la cuisine, après l’avoir vendu, j’ai eu une sensation étrange en voyant l’emplacement vide où il se trouvait ! En effet, il était positionné entre un mur et le réfrigérateur, un peu difficile d’accès avec d’autres objets qui pouvait traîner à côté.

Ce n’est pas pour une question de minimalisme que nous avons décidé de nous en séparer. Mais en le faisant et sans s’en apercevoir, nous nous sommes sentis plus léger. C’était un petit plaisir auquel nous ne nous attendions pas et qui perdure avec le temps. 

Le côté environnement

Il y a quelques jours, nous sommes (déjà) tristement arrivés au jour du dépassement (le 29 juillet cette année !). Faire le tri chez soi et rentrer dans cette démarche minimaliste a aussi plusieurs avantages à ce niveau !

   Donner une seconde vie à nos objets

Une fois le tri effectué, il ne faut surtout pas jeter ! Une multitude de solutions s’offrent à nous. Vendre par l’intermédiaire de plateformes sur internet (Leboncoin ou Vinted pour ne citer qu’elles) ou dans des brocantes, est un excellent moyen de se débarrasser de ce dont on ne se sert pas. En effet, en donnant une seconde vie à nos objets, on retarde le moment où il deviendra un déchet. Mais surtout, cela évitera à la personne qui l’aura acheté d’occasion d’en acheter un neuf ! Et donc des ressources en moins utilisées pour le produire.

brocante-mon-coach-zero-dechet
Les brocantes, meilleur lieu pour trouver des objets d'occasion !

Pour les objets non vendus, nous avons encore des solutions pour s’en servir autrement ! L’upcycling (ou surcyclage) permet là aussi de donner une seconde vie aux objets en leur trouvant un autre moyen d’être utile. Enfin, donner tout simplement à des associations permet, en plus de se désencombrer, d’offrir à des gens qui en ont vraiment besoin la possibilité de se vêtir ou se divertir.

Dernière étape : acheter moins par la suite !

L’étape de trier et s’organiser pour vendre ou donner prend du temps, mais le jeu en vaut la chandelle ! Une fois qu’on a réussi, le plus dur reste peut-être à venir. Il faut en effet modifier nos habitudes de consommation et réussir à acheter raisonnablement.

   La méthode BISOU

Pas de panique, il existe des techniques pour nous aider à prendre la bonne décision lorsque l’on arrive devant un achat potentiel. Marie Lefevre et Herveline Verbeken (La salade à tout) ont ainsi inventé la méthode BISOU. Elle incite à se poser ces 5 questions à chaque fois que l’on s’apprête à faire un achat :

B comme Besoin : à quel besoin répond cet objet ?

I comme Immédiat : est-ce que j’en ai besoin tout de suite ?

S comme Semblable : ai-je déjà le même objet à la maison ?

O comme Origine : d’où vient ce produit et de quelle manière a-t-il été fabriqué ?

U comme Utile : est-il vraiment nécessaire de l’acheter et en ai-je véritablement besoin ?

Après avoir répondu à toutes ces questions, la réponse à la question « est-ce que je dois l’acheter ? », qu’elle soit positive ou négative, deviendra évidente !

Attention, il ne faut pas partir dans l’extrême et se juger lorsque l’on s’égare un peu du chemin. Nous avons tous nos faiblesses et nos petits trucs bien à nous : personne n’est parfait ! Néanmoins, avoir cet état d’esprit au quotidien permet d’être en accord avec ses valeurs et d’avoir une consommation responsable et raisonnable. Et les moments où il y a des petits écarts, étant moins fréquents, sont encore plus appréciés !

Tendre vers le minimalisme

Le chantier peut paraître immense quand on regarde précisément tout le bazar que l’on a accumulé chez nous pendant autant d’années. L’idéal pour ne pas se perdre est d’y aller petit à petit. Lorsque vous avez un peu de temps à y consacrer, attaquez-vous à une pièce ou un endroit de la maison seulement : dressing, chambre des enfants, grenier… Les possibilités ne manquent pas !

Côté vêtements, il est toujours intéressant de se demander si dans les 6 derniers mois j’ai porté ce tee shirt ou non. La réponse devrait vous aider à faire le tri. C’est d’autant plus important de se raisonner à ce niveau lorsque l’on sait que la mode fait partie des trois industries les plus polluantes au monde !

dressing-mon-coach-zero-dechet
70% de notre garde-robe n'est jamais utilisée

Et pour ne pas continuer de consommer après avoir fait tous ces efforts, se désabonner des newsletters inutiles (et énergivore en plus !) que l’on reçoit par mail ou ne pas regarder les publicités ou les promotions quand on rentre dans des magasins sont également de bons moyens d’éviter d’être tentés.

Citation et micro-onde... pour conclure

« Les objets sont faits pour être utilisés. Les personnes sont faites pour être aimées. Le monde va mal car on utilise les personnes et on aime les objets ». Voici une citation bien mise en évidence sur ce site, vous l’aurez peut-être remarqué. C’est bien une réalité et on peut s’en rendre compte au quotidien ! En étant minimaliste, on se recentre sur l’essentiel avec une autre vision des choses, tout en ayant davantage de temps disponible pour en faire d’autres, comme profiter de ses proches. Et pour ceux qui se demandent comment on arrive à vivre sans micro-onde, je vous rassure tout de suite, on ne se rend même pas compte qu’il n’est plus là et on ne s’imagine pas en racheter un !

Sources

Commentaires

Aucun commentaire enregistré. Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Bannière Mail Mon Coach Zéro déchet

Vous souhaitez être appelé ?


Mon Coach Zéro Déchet vous contactera le plus rapidement possible.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.