Les perturbateurs endocriniens : comment limiter notre exposition au maximum

Perturbateurs endocriniens : dangereux pour nos enfants - Mon Coach Zéro Déchet

Les perturbateurs endocriniens (PE) : beaucoup d’entre nous connaissent ce terme. En effet, on associe facilement ces mots à quelque chose de néfaste pour notre santé sans forcément réussir à expliquer le phénomène. Ce premier article santé va permettre d’identifier le concept en dressant dans un premier temps un portrait du fonctionnement de notre corps. On ciblera ensuite les problèmes majeurs qui font que nous sommes régulièrement en contact avec eux.

Le système hormonal, une machine bien huilée !

   Le nom endocrinien est un terme médical qui signifie «hormonal».
On comprend ainsi que les PE vont être à l’origine de certains dysfonctionnements dans notre corps via les hormones.
Perturbateurs Endocriniens et hormones - Mon Coach Zéro Déchet

Les hormones sont des molécules qui jouent un rôle primordial dans le corps humain, ce sont des messagers. Nos cellules vont ainsi sécréter des hormones qui vont envoyer des informations à nos organes, provoquant une réponse de leur part. Ces hormones vont ensuite venir se loger sur le récepteur de l’organe concerné.

   Toutes les grandes fonctions physiologiques comme la croissance, la reproduction, la régulation de la température ou la satiété par exemple sont régulées par les hormones.
  On comprend que le bon fonctionnement de ce système est primordial pour rester en bonne santé.   

Le perturbateur endocrinien, véritable cambrioleur hormonal

Un perturbateur endocrinien est donc une molécule dont la structure se rapproche très fortement de celle d’une hormone.

   Il existe à ce jour plus de 800 perturbateurs endocriniens.

Notre système hormonal peut donc être déstabilisé par l’arrivée d’un PE qu’il confond avec une hormone. Le PE peut imiter, diminuer ou littéralement bloquer l’effet de l’hormone et également prendre sa place sur le récepteur cible.
La glande (l’organe) se retrouve à devoir traiter un message qui n’est pas le bon et va donc avoir (ou ne pas avoir) une action efficace en retour.

Femmes enceintes : attention aux perturbateurs endocriniens - Mon Coach Zéro Déchet
Particulièrement pour une femme enceinte, fuir les perturbateurs endocriniens est impératif

Nous ne sommes pas tous armés de la même manière pour les combattre. Les futures mamans exposées aux PE sont vulnérables et le fœtus est directement concerné. Les enfants et les adolescents font également partis des populations à risque.

   Nous accumulons tout au long de notre vie des PE et nous ne les éliminons pas !

Où les trouve-t-on ?

Réussir à ne jamais être en contact avec des perturbateurs endocriniens est extrêmement compliqué. Le danger n’est pas la dose à laquelle nous sommes exposés mais le moment auquel nous le sommes (in utéro, pendant la lactation ou la puberté par exemple).

   On doit également craindre l’effet cocktail !

Ne pas être exposé à plusieurs perturbateurs endocriniens en même temps est également important. En effet, les PE en contact ensemble multiplient leurs effets néfastes et c’est à ce moment que les risques pour l’organisme sont les plus élevés.

Présents partout et sans avoir le pouvoir d’agir à tous les niveaux, l’idée est réellement de diminuer au maximum notre exposition. Nous les retrouvons en grande partie dans notre alimentation mais également dans tout ce qui est produits cosmétiques ou d’entretien, les vêtements, les jeux pour enfants, les meubles, les ustensiles de cuisine

Jouets en plastique, perturbateurs endocriniens en pagaille
Un petit bain de perturbateurs endocriniens ?

Supermarchés : champ de bataille des perturbateurs endocriniens

Concernant l’alimentation, on peut distinguer deux problèmes principaux. Le premier, le plus connu, est celui des pesticides ! C’est à ce niveau qu’une grande partie des PE est ingérée par notre corps. Les pesticides sont suspectés d’être à l’origine de divers problèmes chez l’homme comme des malformations chez les nouveau-nés, le développement de tumeurs, cancers et autres maladies type Alzheimer ou Parkinson.

Légumes supermarché : plastique et pesticides - Mon Coach Zéro Déchet
Des fruits et légumes cultivés avec des pesticides, véritable plaie pour notre alimentation

L’autre problème de taille réside dans la nourriture industrielle. A ce niveau, plastiques et additifs alimentaires sont omniprésents ! L’information du côté des additifs se démocratise énormément ces derniers temps avec des applis comme Yuka qui permettent, en scannant un produit, d’identifier immédiatement la présence ou non d’additifs nocifs pour notre santé. C’est un premier pas vers une consommation plus saine mais il est possible de faire encore mieux !

Supermarché : plastique et pesticides à volonté - Mon Coach Zéro Déchet
Plastique et additifs, le cocktail parfait pour ingérer une bonne dose de perturbateurs endocriniens !
   Les méfaits du plastique restent très peu connus de la population alors qu’ils sont probablement aussi dangereux que les additifs.

La présence de PE type Bisphénol A (BPA) et phtalates dans la grande majorité des objets en plastique est un réel fléau pour la société.

  Et dans nos supermarchés, ils sont PARTOUT   

Impossible de se trouver dans un rayon de grande surface sans en apercevoir : contenants et emballages monopolisent l’espace.

Les résultats sont édifiants car à l’usure, au contact de chaleur, en présence d’aliments gras/salé ou encore lors d’un contact prolongé, les molécules nocives viennent se déposer sur nos aliments

Vous connaissez la suite !

Banane emballé dans du plastique - Mon Coach Zéro Déchet
Jusqu’à envelopper individuellement une banane... comme si sa peau n’était pas suffisante pour la protéger.

Salle de bain : même combat

Les rayons cosmétiques et produits d’entretien ne sont pas en reste. Là encore, les PE sont légions et trouver ce genre de produits sans leurs présences est une mission quasi impossible !

Impossible de par le peu de produit de ce type existant et également par les connaissances à avoir. Déceler quel composant est néfaste ou non à notre organisme en regardant son étiquette est illusoire pour la grande majorité d’entre nous.

Côté PE présents dans les cosmétiques et produits d’entretien, on peut citer :

  Les parabènes : permet d’éviter la croissance des bactéries et moisissures (conservateur).

  Le résorcinol : utilisé comme colorant. (conservateur).

  Le triclosan : antibactérien, antifongique (contre les champignons), antiviral, antitartre et conservateur.

  Les phtalates : stabilisent les parfums.

Cosmétiques et perturbateurs endocriniens - Mon Coach Zéro Déchet
Quand produit de beauté rime avec danger...
   Et cette liste est non exhaustive   

On peut rajouter les alkylphénols, le plomb ou le mercure pour ne citer qu’eux.
Ces PE sont présents dans la quasi-totalité des produits cosmétiques et d’entretien que l’on trouve en grande surface. 

   Colorant capillaire, crème à raser, shampoings, crème hydratante, détergents, dentifrice…
   Quand je vous disais qu'ils étaient partout   

Optimisme et désir de changement

Les problèmes liés à leurs utilisations sont multiples. Le manque de recul ne permet pas à ce jour de prouver entièrement leurs responsabilités mais de nombreuses études scientifiques les incriminent. Selon elles, les PE seraient à l’origine de problèmes de fertilité, d’accouchements prématurés, d’anomalies génitales à la naissance, des problèmes de thyroïde ou autre maladies plus graves encore citées un peu plus tôt dans cet article.

   Eviter au maximum le contact avec les PE semble donc être une sage décision.

Dans ce tableau plutôt noir de la société dans laquelle nous vivons, il y a quand même des bonnes nouvelles !

La première c’est que les choses bougent, les mentalités évoluent.

Par exemple, la condamnation en août dernier de Monsanto (entreprise qui a créé le Roundup, désherbant aussi célèbre que supposé nocif et cancérigène) à devoir payer près de 250 millions d’euros à un jardinier américain en phase terminale d’un cancer est une première.

La seconde c’est qu’il existe des alternatives à absolument tous les problèmes qu’on rencontre au quotidien.

Vivre mieux est possible, limiter drastiquement le contact avec les pesticides, le plastique et autres substances nocives demande un peu d’organisation mais est en réalité un jeu d’enfant !

Sources

Commentaires

5
5,0 rating
Moyenne de 5 sur 5 (2 avis)
Excellent100%
Très bien0%
Bien0%
Mauvais0%
Très mauvais   0%

Apprendre

5,0 rating
11 avril 2019

Article simple facile à comprendre. Permet s’ouvrir les yeux et de comprendre pourquoi il est nécessaire de changer mon mode de vie. Petit à petit chaque changement est une victoire . Merci

La bine en vert

Explicite et efficace

5,0 rating
4 mars 2019

L’article est super bien construit, attrayant et permet de se cultiver sur un sujet important sans se prendre la tête. Merci pour ces explications et le travail fourni !

Hagnerel Thibaud

Réponse de Mon Coach Zéro Déchet

Merci Thibaud 🙂

Laisser un commentaire

Bannière Mail Mon Coach Zéro déchet

Vous souhaitez être appelé ?


Mon Coach Zéro Déchet vous contactera le plus rapidement possible.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.